Chengdu, son brouillard, ses pandas et sa cuisine épicée

Pourquoi Chengdu?

Après la province du Yunnan, le Sichuan est ma nouvelle destination chinoise. C’est là que je passerais mes derniers jours de ce petit mois en Chine qui fut long et fatiguant avec tout les problèmes de compréhension et de communication que j’ai subit. Pourquoi le Sichuan? Parce que c’est la région des pandas et que je veux aller faire un tour à la fameuse base des pandas de Chengdu.

Couchsurfing à Chengdu, chez Weiwei

Fraîchement débarqué depuis un vol en provenance de Lijiang au Yunnan, j’attends que Weiwei viennent me chercher. Je l’ai contactée par le réseau Couchsurfing et elle va m’héberger avec sa famille pendant mes 4 nuits à Chengdu. Elle arrive avec son copain qui sera notre chauffeur. Weiwei a appris un peu le français à l’école mais est bien plus à l’aise en anglais puisque elle a fait une partie de ses études aux États Unis. Elle travaille désormais dans un cabinet d’architecture. Comme c’est souvent le cas en Asie, n’étant pas encore mariée, elle vit chez ses parents. Son frère ayant quitter depuis pas mal de temps l’appartement familial, je vais pouvoir profiter de sa chambre.

13915086666200Couchsurfing Chengdu

13915086790372

Ses parents ne parlent quasiment pas un mot d’anglais mais sont heureux de m’accueillir. Je suis leur premier couchsurfeur. Je suis vraiment ravi par leur hospitalité et l’appartement est magnifique. C’est ce que j’avais besoin après mes petites aventures au Yunnan. Comme tout le monde travaille, je prends mon petit déjeuner à 7h avec tout le monde, j’essaie des espèces de boules de riz fourrées à la viande dans une soupe sucrée, le petit déjeuner habituel par ici. Puis je prends mon petit sac et pars en expédition dans Chengdu, à la base des pandas ou dans les montagnes environnantes. Le soir, je retrouve Weiwei et ses amis après leur travails et nous allons dîner, parfois essayer un bar avant de rentrer à l’appartement. Bref, je passe un tres bon moment et récupère du Yunnan. L’hospitalité à la chinoise n’a pas à rougir de celle des précédents pays que j’ai essayé. La ville de Chengdu est immense: 14 millions d’habitants, trois périphériques, une des villes les plus peuplées de Chine.

Weiwei (à droite) et son amie Sandra

Weiwei (à droite) et son amie Sandra. Au menu, la fondue « hot pot » aux épices du Sichuan, tout ce piment ça vous transforme en petit dragon

Servir le thé à distance

Servir le thé à distance

13915086185484

Un autre dîner. Nouilles, raviolis, légumes et soupes, le tout bien pimenté façon locale

Un autre dîner. Nouilles, raviolis, légumes et soupes, le tout bien pimenté façon locale

13915085748928

En ville

Depuis qu’un de mes orteils à doubler de volume aux gorges du saut du tigre au Yunnan, je ne peux pas marcher beaucoup. Le temps au Sichuan reste froid et je ne peux pas sortir en tongs pour guérir. Un brouillard épais, humide et froid recouvre la ville pendant presque toute la durée de mon court séjour. Je passe la majeure partie de mon temps dans des caves, mettant a jour tranquillement mon blog. La ville en soi n’a que peu d’attraits. On dirait qu’elle est sortit de terre il y a tout juste 10 ans. Des tours et immeubles modernes s’élèvent un peu partout, masquant les vieux et hideux bâtiments de l’époque communiste. On peut quand même trouver quelques vieilles rues dans le centre.

La place centrale de Chengdu

La place centrale de Chengdu

13915085816979

Enfin du soleil!

Enfin du soleil!

13915085662677

13915085289742

13915085360383

13915085517405

Le New Century Global Centre

Chengdu possède le plus vaste bâtiment du monde, il mesure 500 mètres de long, 400 mètres de large et 100 mètres de haut. Cette méga structure abrite des bureaux, plusieurs hôtels pour une capacité totale de 1000 chambres, des théâtres, un cinéma IMAX et des centres commerciaux.
Le plus fou la-dedans, c’est son village méditerranéen recréé de toutes pièces, un faux bateau de pirate échoué et plusieurs parcs d’attraction dont un centre aquatique, Paradise Island, avec une plage de 5000 mètres carrés et même un écran géant de 150 mètres de long et 40 mètres de haut pour recréer en intérieur un lever et un coucher de soleil. J’ai pu y jeter un oeil, mais l’accès au centre aquatique était hors de prix et avec ma blessure non cicatrisée j’ai préfère faire un tour à la base des pandas.

Le New Century Global Centre, le plus vaste bâtiment du monde

Le New Century Global Centre, le plus vaste bâtiment du monde

13915085110220

13912499519778

Le grand parc de Chengdu

Dans de nombreuses villes en Chine, les parcs sont utilisés non seulement pour se détendre en marchant mais aussi en dansant. On voit des gens danser un peu partout. Dans le grand parc de Chengdu, il y avait également beaucoup de groupes de chants, danses folkloriques, karaoké en plein air.

13915086473827

De même que les danses traditionnelles des minorités ethniques

De même que les danses traditionnelles des minorités ethniques

Pas de place pour le ridicule, on se déhanche et on dance, un point c'est tout

Pas de place pour le ridicule, on se déhanche et on dance, un point c’est tout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *