L'Inde, un pays de coutumes locales inédites

Ceux qui sont en quête d'évasion ne peuvent s'empêcher de prendre un visa et de partir vers l'Inde. Ce pays immense offre d'inombrables sites classés au Patrimoine Mondial de l'Unesco. Les temples de Khajuraho, par exemple, sont dépaysants. Les amateurs d'étendues d'eau se promènent sur le Gange, fleuve sacré et merveilleux pour ses légendes. Bénarès est le lieu d'embarquement pour une croisière sur le Gange. Le visiteur participe à la cérémonie Arti (rituel hindou autour du feu) sur les bords des ghats, ces marches ou gradins qui jouxtent les rives des cours d'eau ou les berges des bassins. Enfin, comment ne pas finir par la légendaire vallée de Kathmandou ou Katmandu.


Découvrir Delhi et plonger dans l'inconnu

Delhi est une mégalopole inimitable avec ses repas sur le pouce. On visitera le Fort Rouge, symbole du pouvoir moghol, classé au Patrimoine mondial de l'Unesco, avant de faire du shopping dans les rues commerçantes vers Chandni Chowk. Il est aussi magnifique de visiter la plus grande mosquée de l'Inde, la Jama Masjid et de marcher sur les traces du Mahatma Gandhi. Il existe un mémorial qui porte son nom, le Raj Ghat. La palais présidentiel doit aussi faire partie des visites comme l'India Gate. Les ruines de Mehrauli constituent un grand ensemble archéologique de plus de 100 ruines. Il constitue le plus ancien fort de Delhi, avec une présence humaine de 1 000 ans d'occupation continue. C'est là que l'on trouve le plus vieille arche de toute l'Inde. Le temple sikh Bangla Sahib vous donne les clés de la contemplation comme un beau lieu sacré. Côté dégustation, je vous invite à savourer le "Jeera aloo", à base de pommes de terre et de cumin, sans oublier les épices indiennes.

La visite du Taj Mahal, à Agra

Agra se situe à 210 kilomètres de Delhi. Vous y visiterez le Taj Mahal, édifié par l'empereur moghol Shâh Jahân par amour pour sa femme décédée. Il a voulu ce monument entièrement couvert de marbre blanc avec des incrustations de pierres précieuses. Les plats à Agra sont excellents et nous vous conseillons les raita, du yaourt et des légumes, souvent du concombre, mets qui permettent d'adoucir le feu des épices, à déguster avec un lassi, boisson constituée de lait fermenté, aussi aliment de base de la région du Pendjab. 

Pushkar, ville sainte hindouiste

La ville de Pushkar est connue pour son temple consacré à Brahma. Il est recommandé de faire une croisière sur le lac sacré. La ville est aussi réputée pour son marché local où se mêlent épices parfumées, fruits exquis et légumes de premier choix. La détente se trouve autour d'un thé massala, une boisson chaude aux épices indiennes. Il faut du thé noir et du lait pour soigner son système immunitaire et améliorer sa digestion. Une belle façon de se soigner et de déguster les épices locales.

Bikaner,le charme du XVIe siècle

Le fort de Junagadh est fondé entre les années 1589 et 1594. C'est le Raja Raj Singh, un général de l'armée de l'empereur Moghol, Akbar, qui voulut construire un bâtiment immense afin d'y abriter des palais, des grandes cours et des couloirs cachés par des moucharabiehs. Le moucharabieh est un dispositif de ventilation naturelle forcée qui permet aussi de voir sans être vu. Il protège de la chaleur tout en préservant l'intimité. Le mobilier indien est de toute beauté. La ballade en rickshaw reste enfin un moyen de découvrir la locomotion locale et la circulation impressionnante des artères indiennes.

Jaipur, la vie en rose

Jaipur se situe plus au sud et est appelée la ville rose parce que ses bâtiments sont construits avec du sable rouge. Le City Palace est le plus visité. C'est le palais du maharajah, dont une partie est toujours habitée par les descendants du rajah local. Les cénotaphes des Gaitor sont un ensemble magnifique de pierres tombales datant de la royauté du Rajasthan. Chaque pierre permet de comprendre l'importance de la personne enterrée. Le palais du vent ou Hawa Mahal est le lieu où les femmes et la famille royale contemplaient ce qui se passait dans la rue sans être vues. Pendant son séjour, il faut profiter d'une séance de cinéma pour visionner un film Bollywood. Les Indiens apprécient le cinéma et une part de la culture indienne se découvre dans ses œuvres. 

Le Népal, la région de Kathmandu

S'il existe un lieu typique de l'Inde, c'est Kathmandu. On y croise des déesses et des dieux vivants, comme sur la place Royale et dans la maison de la "kumari" ou "déesse vivante". Le temple Swayambunath mélange les hommes et les femmes : on y trouve à la fois des religieux hindous et des bouddhistes venus du Tibet. Patan est l'ancienne capitale, la plus vieille ville de la vallée, célèbre pour son artisanat connu dans le monde entier. Les touristes aiment également se rendre à Bungamati, village Newari renommé fondé au VIIe siècle. Shiva a son temple à Pashupatinath, sur une des rives de la rivière sacrée, Bagmati. Là-bas, la nature est luxuriante et verdoyante.

Autres articles

https://www.jeremymeetsjapan.net/conseil-pour-preparer-voyage-inde/

https://www.estaonline.fr/kerala.php
https://www.hiboux-voyageurs.fr/premier-sejour-en-inde.html

https://www.stagesnewyork.com/premier-voyage-en-inde.html




4 Responses to “Gyeongju, l’ancienne capitale de la Corée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *