Les monts Qingcheng

Le hall de la gare de Chengdu

Le hall de la gare de Chengdu

Les monts Qincheng, lieux sacrés du Taoïsme

Pour échapper à la pollution et l’agitation de Chengdu, je me rends dans la campagne environnante. Direction les monts Qingcheng (Qingchengshan, shan est la montagne en Chinois), considérés comme sacrés par les Taoïstes, un endroit calme et relaxant accessible avec un train et un bus depuis le centre de Chengdu. Les forêts épaisses et les montagnes environnantes sont le début des lieux d’habitations des pandas. Si par le passé il y avait des pandas un peu partout en Chine et jusqu’à la Birmanie et le Vietnam, aujourd’hui ces grosses bêtes survivent seulement dans les derniers endroits sauvages du Sichuan. Bon il y a peu de chance que j’en rencontre un mais ça me peremttra de prendre l’air.
Arrivé sur place, on peut se balader dans le petit village, les sanctuaires et arpenter quelques chemins. Il y a toujours du brouillard comme à Chengdu. Je boîtille un peu sur les sentiers, explore les environs avant de trouver un moyen de revenir à Chengdu. Une après-midi tranquille qui me permet de passer le temps avant l’événement du lendemain: la visite du parc des Pandas!

La porte d'entrée du village

La porte d’entrée du village

 monts Qingcheng

 monts Qingcheng

 monts Qincheng

 monts Qincheng

 monts Qincheng

 monts Qingcheng

 monts Qincheng

 monts Qingcheng

 monts Qingcheng

 monts Qingcheng

 monts Qingcheng

 monts Qincheng

 monts Qincheng

One Response to “Les monts Qingcheng

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *